Accueil Trouver un Job

Trouver un Job

TROUVER UN JOB

Droit du travail

Le contrat de travail

BAFA – BAFD

CV et lettre de motivation

Organiser sa recherche

Jobs : les secteurs qui recrutent

Un job à l’étranger

Plus d’infos

Droit du travail

A quel âge peut-on travailler ?

Le travail peut être autorisé à partir de 14 ans pour des travaux légers et adaptés, sous certaines conditions, mais il reste encore rare et peu encouragé. Pour pouvoir embaucher un jeune de 14 à 16 ans, l’employeur doit demander une autorisation de l’inspecteur du travail. Pour les 16-18 ans, l’autorisation des représentants légaux est nécessaire. http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/mesures-jeunes/article/job-d-ete-formalites-et-obligations

Le salaire

Le salaire est versé chaque mois et s’accompagne d’une fiche de paie sur laquelle figurent le poste occupé, la période de paie, le nombre d’heures effectuées, l’intitulé de la convention collective, le salaire brut, la nature et le montant des cotisations sociales patronales et salariales… et tout autre ajout ou retenue, ainsi que le montant net à payer du salaire.

Les bulletins de salaire sont à garder à vie, ils peuvent être utiles pour faire valoir ses droits.

Le salaire minimum est au moins égal au SMIC, sauf convention plus favorable.

Le SMIC au 1er janvier 2018 est de 9,88 € brut de l’heure, soit 1 498,47 € brut par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires (1 173 € net). Le montant du salaire net se calcule en retirant les cotisations salariales (environ 23 % du brut).

Rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle :

moins de 17 ans : 80% du SMIC

de 17 à 18 ans : 90% du SMIC

Jobs et impôts

Les jeunes de moins de 26 ans (au 1er janvier de l’année d’imposition) sont exonérés d’impôts sur les salaires perçus, pendant leurs études ou pendant leurs congés scolaires ou universitaires, dans la limite de 3 mois de SMIC pour une année, qu’ils soient rattachés ou non au foyer fiscal de leurs parents.

Etudiants étrangers

Les étudiants européens peuvent travailler librement pendant leurs études, sans dépasser 964h par an, https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13519

Pour les non européens, l’activité professionnelle est également limitée à 964h par an. Au delà de 964 heures de travail une autorisation provisoire de travail est à demander à la Direccte.

Dans tous les cas, l’employeur doit déclarer l’embauche d’un étudiant étranger auprès de la préfecture.

En savoir plus :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2713

http://hauts-de-france.direccte.gouv.fr

Le travail au noir

Il est parfois tentant de trouver un petit boulot ( quelques heures de baby-sitting, tondre des pelouses…) sans être déclaré. Mais attention, le travail dissimulé d’un salarié par un employeur est illégal.

Le salarié peut se voir supprimer des aides en tant que demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA et encourt des sanctions pénales pour fraude aux prestations. S’il lui arrive un accident, il n’est pas assuré; il ne cotise pas pour l’assurance chômage, ni pour la retraite.

L’employeur, quant à lui, risque une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 3 ans et une amende.

Lorsque l’employeur recrute un salarié, il est tenu de faire une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) à l’URSSAF 8 jours avant son embauche.

En savoir plus :

http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/lutte-contre-le-travail-illegal/

https://www.urssaf.fr/portail/home/les-risques-du-travail-dissimule.html

Faire valoir ses droits

Différentes instances et organisations (représentation du personnel, Défenseur des droits, conseil prud’homal…) peuvent régler conflits et litiges.

Pour en savoir plus, référez vous à notre rubrique « Travail ».

Le contrat de travail

Un contrat de travail écrit – temps plein ou partiel – doit être remis dans les 48 h suivant l’embauche. On parle de « temps partiel » quand la durée du travail est inférieure à 35 heures par semaine, elle ne peut être inférieure à 24 heures (sauf conditions particulières).

Le CDD (contrat à durée déterminée)

Il est conclu de date à date, sauf en cas de remplacement. À la fin du CDD, une indemnité de fin de contrat (10 % de la rémunération brute totale) est dûe, sauf pour les jobs saisonniers et étudiants.

Le contrat de travail saisonnier

Le travail saisonnier se caractérise par l’exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année à des dates à peu près fixes (récoltes, cueillettes, activités touristiques…) C’est un CDD, mais il ne donne pas droit à l’indemnité de fin de contrat.

Contrat spécifique des saisonniers, le contrat vendange, est conclu pour un mois, renouvelable, il ne peut excéder 2 mois sur une période d’un an. Il concerne tout public, autant les salariés en congés payés que les demandeurs d’emploi ou les étudiants.

Le contrat de travail temporaire

Il est utilisé dans le cadre de l’intérim et est juridiquement similaire au CDD. C’est l’entreprise de travail temporaire qui recrute et rémunère le salarié qu’elle met à disposition d’une entreprise, le temps d’une« mission ».

Le contrat étudiant

Dispositif mis en place dans les Hauts-de-France, il permet à des étudiants d’allier études et travail, dans les universités, écoles et instituts de la région. Ces contrats de travail de 5 à 10 heures hebdomadaires permettent aux étudiants de travailler sur leur campus, pour des missions à temps partiel en lien avec la vie universitaire : accueil des étudiants, animation culturelle, accompagnement des personnes handicapées…

La liste des établissements proposant ces contrats est à télécharger sur : http://generation.hautsdefrance.fr/contrat-etudiant/

L’étudiant intéressé doit se rapprocher de l’administration de son établissement.

http://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=aide&id_dispositif=618&connect=opengrc

Le CDI (contrat à durée indéterminée)

C’est un contrat conclu sans limitation de durée. Le contrat écrit n’est pas obligatoire, sauf en cas de temps partiel ou si la convention collective l’exige.

Cas particulier : Salarié du particulier employeur

Pour des petits travaux chez un particulier, tels que jardinage, travaux ménagers, assistance informatique, cours à domicile…. celui-ci peut utiliser pour payer le salarié le chèque emploi service universel (CESU) sous différentes formes (virement, chèque, titres CESU préfinancé ou espèces).

Ce titre de paiement permet à l’employé d’être déclaré, donc de bénéficier de l’ensemble des droits sociaux, tout en étant assuré en cas d’accident.

Un contrat n’est pas toujours nécessaire, si l’emploi occupé n’excède pas huit heures par semaine ou ne dépasse pas quatre semaines consécutives dans l’année.

http://www.cesu.urssaf.fr

http://www.net-particulier.fr

En savoir plus sur les contrats :

http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/contrats-et-carriere/contrats-de-travail/

BAFA – BAFD

Un site dédié au BAFA/BAFD a été mis en place par le ministère afin de s’inscrire, d’effectuer toutes les démarches administratives, et de suivre son dossier : http://www.bafa-bafd.jeunes.gouv.fr/.

Une version mobile a été développée pour tablette et smartphone.

BAFA

Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) est un diplôme non professionnel qui permet d’encadrer des enfants ou des adolescents en accueil collectif de mineurs (ACM) et peut être un plus lorsqu’on veut faire du baby-sitting ou partir au pair à l’étranger.

Cette formation apporte aux candidats les connaissances générales sur le fonctionnement matériel et pédagogique d’un centre. Elle leur permet de découvrir les techniques de l’animation et de prendre conscience de cette fonction. Cette formation ne garantit pas de trouver un stage pratique, ni un job dans un centre de vacances.

Les conditions d’accès à la formation 

Etre âgé de 17 ans au 1er jour de la session de formation générale (pas de dérogation possible) mais il est possible de s’inscrire sur le site 3 mois avant.

 

S’inscrire

Il est indispensable de posséder une boite mail avant de procéder à l’inscription car cette adresse deviendra l’identifiant pour accéder à son espace personnel.

– Se connecter sur le site internet http://www.bafa-bafd.jeunes.gouv.fr/

– Choisir sa région afin de pouvoir s’inscrire.

– Renseigner le formulaire de préinscription, valider.

– Envoyer en pièce jointe la photocopie recto-verso de sa carte d’identité ou l’envoyer par courrier à la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), celle-ci est indispensable pour que le dossier soit présenté au jury à la fin de la formation.

– Une fois la préinscription faite, un lien est envoyé sur la boite mail du candidat, celui-ci doit cliquer sur ce lien afin de finaliser l’inscription.

Un numéro d’inscription est donné, il permet de s’inscrire à l’organisme de formation choisi.

Les différentes étapes de la formation 

– Une session de formation générale de 8 jours effectifs minimum en continu ou en 2 parties n’excédant pas 1 mois, qui s’effectue avec un organisme de formation habilité.

Cette liste est consultable sur le site http://www.bafa-bafd.jeunes.gouv.fr/

– Un stage pratique de 14 jours effectifs minimum en France en accueils collectifs de mineurs, en séjours de vacances, en accueil de scoutisme, déclarés auprès de la Jeunesse et des Sports.

Attention, il ne peut s’écouler plus de 18 mois entre la fin de la session de formation générale et le début du premier stage pratique.

– Une session d’approfondissement de 6 jours effectifs au moins, continus ou discontinus (en 2 parties au plus sur une période n’excédant pas 1 mois). Elle permet au stagiaire d’approfondir ses aptitudes à exercer les fonctions d’animateur.

OU

– Une session de qualification de 8 jours effectifs minimum. Elle permet d’acquérir une compétence technique et pédagogique dans un domaine spécialisé de l’animation (l’audiovisuel, le canoë-kayak, le cinéma…) appliquée à l’accueil d’enfants et/ou d’adolescents. Cette dernière session peut s’effectuer avec un organisme différent de celui de la formation générale.

 

Délais

Une période de 30 mois est accordée pour effectuer la totalité de la formation. Les dérogations et les prorogations prolongeant la durée de la formation ne sont accordées qu’à titre exceptionnel et uniquement sur demande motivée.

> Pour avoir connaissance des calendriers, lieux et prix des stages de formation et pour effectuer votre inscription, veuillez-vous adresser aux organismes de formation habilités.

http://www.bafa-bafd.jeunes.gouv.fr/coms/listeOf.aspx

http://www.jeunesdu62.fr/Annuaire/Organismes-de-formation-BAFA-et-BAFD

BAFD

Le BAFD est un diplôme non professionnel qui permet d’organiser les activités et d’encadrer une équipe d’animateurs, de façon occasionnelle, lors d’accueils collectifs de mineurs.

 

Les conditions d’accès à la formation 

– Etre âgé de 21 ans révolus au premier jour de la session de formation et être titulaire :

– Soit du BAFA

– Soit d’un diplôme, titre ou certificat de qualification permettant d’exercer les fonctions d’animation, figurant dans l’arrêté du 9 février 2007 fixant les titres et diplômes permettant d’exercer les fonctions d’animation et de direction en séjours de vacances, en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme.

Dans ce cas, il faut justifier dans les 2 ans précédant l’inscription, de 2 expériences d’animation d’une durée totale d’au moins 28 jours, dont une au moins en accueil collectif de mineurs déclaré.

 

S’inscrire

Il est indispensable de posséder une boite mail avant de procéder à l’inscription car cette adresse deviendra l’identifiant pour accéder à son espace personnel.

– Se connecter sur le site internet http://www.bafa-bafd.jeunes.gouv.fr/

– Choisir sa région afin de pouvoir s’inscrire.

– Renseigner le formulaire de préinscription, valider.

– Envoyer en pièce jointe la photocopie recto-verso de sa carte d’identité ou l’envoyer par courrier à la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), celle-ci est indispensable pour que votre dossier soit présenté au jury à la fin de la formation.

– Une fois la préinscription faite, un lien est envoyé sur la boite mail du candidat, celui-ci doit cliquer sur ce lien afin de finaliser l’inscription.

Un numéro d’inscription est donné, il permet de s’inscrire à l’organisme de formation choisi, pour connaître les organismes de formation agréés, il faut choisir sa région, puis cliquer sur « Liste des organismes de formation »

– Et ne pas oublier soit la photocopie du BAFA, soit la photocopie du diplôme, titre ou qualification permettant d’exercer les fonctions d’animation en accueils collectifs de mineurs et les justificatifs permettant d’établir 2 expériences d’animation d’au moins 28 jours, dont une au moins en ACM, dans les 2 ans précédant la demande d’inscription, soit le cas échéant, la dérogation accordée par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

Les étapes de la formation

La durée totale de la formation ne peut excéder 4 ans sous peine de perdre le bénéfice des sessions déjà acquises.

– Une session de formation générale de 9 ou 10 jours, qui permet d’acquérir les notions de base permettant d’exercer les fonctions de directeur et de construire un projet personnel de formation.

Elle s’effectue avec un organisme de formation habilité.

– Un premier stage pratique de directeur ou d’adjoint de directeur de 14 jours effectifs minimum, en 2 séjours au plus, en accueil collectif de mineurs, en séjour de vacances, ou en accueil de scoutisme déclaré auprès de la Jeunesse et des Sports. 

Attention, il ne peut s’écouler plus de 18 mois entre la fin de la session de formation générale et le début du premier stage pratique.

– Une session de perfectionnement de 6 jours consécutifs ou en 2 parties sur 1 mois maximum.

Elle s’effectue avec un organisme de formation habilité. 

– Un deuxième stage pratique de directeur de 14 jours effectifs minimum. Il s’effectue dans les conditions analogues à celles prévues pour le premier. Ce stage doit permettre au candidat d’être placé en situation réelle de direction d’un accueil collectif de mineurs. Il vise le perfectionnement des compétences nécessaires pour exercer l’ensemble des fonctions.

Effectués sur un accueil de loisirs périscolaire, les 2 stages pratiques ne peuvent être pris en compte que dans la limite de 6 jours chacun.

– La rédaction du bilan de formation.

Après chaque étape de formation, le candidat procède par écrit à une évaluation personnelle de ses acquis, sur la base des cinq fonctions définies à l’article 16 de l’arrêté du 22 juin 2007 et des documents pédagogiques auxquels il a contribué.

À l’issue de la formation et à partir de ces documents, un bilan de formation doit être rédigé, le stagiaire l’adresse par courrier à la DRJSCS de son lieu de résidence pour qu’il soit étudié par le jury, dans un délai maximum d’un an à compter de la fin du deuxième stage pratique.

 

> Pour avoir connaissance des calendriers, lieux et prix des stages de formation théorique et pour effectuer votre inscription, veuillez-vous adresser aux organismes de formation habilités.

http://www.bafa-bafd.jeunes.gouv.fr/coms/listeOf.aspx

http://www.jeunesdu62.fr/Annuaire/Organismes-de-formation-BAFA-et-BAFD

Les aides financières

Aides des Caisses d’Allocations Familiales

Afin d’améliorer la qualité des équipes pédagogiques en accueils collectifs de mineurs, les Caisses d’Allocations Familiales favorisent la qualification des encadrants.

Conditions à remplir :

Avoir 17 ans ;

Résider dans la circonscription de sa CAF ;

Avoir la confirmation d’inscription à la session d’approfondissement ou de qualification (2ème session de formation théorique) ;

Fournir les attestations de stage de formation générale et d’inscription à la session d’approfondissement, remplies par l’organisme de formation et l’attestation de stage pratique remplie par le responsable du stage.

Le formulaire de la demande de bourse est téléchargeable sur le site de la CAF http://www.caf.fr/ rubrique « les services en ligne » « faire une demande de prestation » « Bafa : demande d’aide à la formation »

Certaines CAF proposent des aides spécifiques, pour savoir si c’est le cas de la CAF dont le stagiaire dépend, il doit la contacter : www.caf.fr/ma-caf

Aide BAFA/BAFD du Conseil départemental de l’Oise

120 € sont octroyés pour le BAFA et 120 € pour le BAFD.

Conditions :

– être âgé d’au moins 17 et au plus 29 ans

– habiter l’Oise

– être engagé dans une formation BAFA ou BAFD

– quotient familial ne dépassant pas 855 (déterminé en divisant le revenu fiscal de référence par 12 puis par le nombre de personnes vivant au foyer).

Conseil départemental de l’Oise

Direction de l’Éducation et de la Jeunesse

Bureau de la gestion des actions éducatives et jeunesse et des aides à la scolarité

1 rue Cambry – CS 80 941 – 60024 Beauvais Cedex – Tél : 03 44 10 70 14

Aide BAFA/BAFD du Conseil départemental du Pas-de-Calais

Le Conseil départemental en partenariat avec la CAF a mis en place « Coup de pouce BAFA-BAFD », mesure qui octroie une aide de 200 € aux 17-30 ans, résidant dans le département et inscrits à une session de formation.

Le formulaire de demande, téléchargeable sur le site du Conseil départemental est à envoyer 15 jours avant le début de la formation.

http://www.jeunesdu62.fr/Mes-projets/Coup-de-pouce-Brevet-d-Aptitude-aux-Fonctions-d-Animateur-Brevet-d-Aptitude-aux-Fonctions-de-Directeur

Aides de la MSA pour le BAFA/BAFD

La MSA propose une aide pour financer une partie de ces formations afin d’accompagner les jeunes dans leur prise d’autonomie. Sont concernées les personnes assurées, en maladie ou bénéficiaires de prestations versées par la MSA, les jeunes, jusqu’à 25 ans, sans droits personnels mais dont les parents sont ressortissants du régime agricole.

Pour savoir si vous pouvez prétendre à l’aide, contactez directement votre caisse MSA.

MSA Aisne / Oise / Somme
Tél : 03 22 80 60 02
http://www.msa-picardie.fr

Onglet «particulier » rubriques « Famille, logement » « aides aux études, à l’autonomie » « Devenir autonome »

MSA Nord Pas de Calais

Tél : 03 20 00 20 00
http://www.msa59-62.fr

Onglet «particulier » rubriques « Famille, logement » « aides aux études, à l’autonomie » « Aide à la formation BAFA »

50 % des frais d’inscription dans la limite de 200 € pour le 1er stage

50 % des frais d’inscription dans la limite de 150 € pour le 2e stage

Les communes

De nombreux accueils collectifs de mineurs sont organisés à l’initiative des communes ; celles-ci peuvent parfois participer aux frais de formation des stagiaires habitant sur leur territoire.

Parfois, en échange de quelques heures sur un chantier de bénévoles, les communes proposent une aide pour financer le BAFA.

Se renseigner auprès de sa commune.

 

La Direction Régionale Jeunesse, Sports et Cohésion sociale Hauts-de-France

Depuis plusieurs années, il n’existe plus de bourses pour passer le BAFA.

Par contre, pour le BAFD, il est encore possible d’être soutenu financièrement, sous condition d’âge et

de ressources.

Les demandes éligibles devront obligatoirement émaner de :

lycéens boursiers ou étudiants boursiers, âgés de 28 ans au maximum ;

ou de candidats non imposables (s’ils ont personnellement déclaré leurs revenus) ou de candidats dont les parents sont non imposables (s’ils sont fiscalement à la charge de leurs parents ou s’ils ont demandé leur rattachement au foyer fiscal de ces derniers).

> Plus d’informations sur le site http://nord-pas-de-calais-picardie.drjscs.gouv.fr/spip.php?article465

Où exercer ?

Il existe de nombreuses offres dans les organisations de séjours adaptés. La spécialisation « enfant en situation de handicap » est particulièrement appréciée.

Le contrat d’engagement éducatif (CEE) est un dispositif d’engagement volontaire qui permet de participer occasionnellement à des fonctions d’animation. Sa rémunération est légèrement inférieure au salaire moyen d’un animateur mais ne peut pas être de moins de 21 € par jour.

CV, lettre de motivation

 

Un petit rappel des règles élémentaires !

Le CV

Le CV est une vitrine des compétences et formations du candidat. Il doit être attractif sans être extravagant et mettre en valeur les atouts de celui-ci.

Les rubriques à insérer :

– État civil : prénom, nom, adresse, numéro de téléphone, mail (avec nom et prénom, pas d’adresse farfelue du style «dark.vador@gmail.com »), date de naissance (on peut indiquer l’âge entre parenthèse, cela évite au recruteur d’avoir à faire le calcul)

– Le permis et le véhicule, s’ils sont demandés dans l’annonce

– Il est possible de mettre un titre présentant la fonction essentielle du candidat, exemple : Agent d’accueil

– Les expériences professionnelles, généralement du dernier poste occupé au plus ancien, y inclure les dates, les lieux, les fonctions

– La formation : mettre le diplôme le plus élevé s’il n’y a pas ou peu d’expérience professionnelle

– Les compétences à mettre en avant, si l’expérience ou le diplôme attendu sont inexistants

– Les centres d’intérêt, à ne préciser que si cela apporte un réel atout, par exemple l’investissement dans une association, la pratique d’un sport collectif…

Conseils

– Le CV doit être tapé et tenir sur une page.

– Il doit être clair, précis et synthétique. Attention aux fautes d’orthographe !

– La photo est facultative

– S’il est en réponse à une annonce il faut l’adapter à cette dernière. Il existe des modèles de CV mais le copier-coller est à éviter.

Diffuser son CV

CV en ligne

De nombreux sites existent permettant de mettre son CV en ligne, de façon à toucher le plus grand nombre de recruteurs potentiels

http://www.nordjob.com

http://www.meteojob.com/

http://www.jobs.ch/fr/

https://www.keljob.com/

CV par mail

Le CV est envoyé en pièce jointe au format PDF de préférence (sinon, utilisation d’un fichier Word), il doit être identifiable avec le nom et prénom du candidat.

En savoir plus

www.pole-emploi.fr : Dépôt de votre CV et diffusion en ligne, modèles de CV et de lettres de motivation, conseils.

http://www.emploi-store.fr : Outils pour une candidature efficace et une recherche d’emploi organisée avec modèles de CV et exemples de lettres de motivation, actions sur les réseaux sociaux…

http://www.moncv.com/ : Téléchargement gratuit d’un logiciel d’assistance à la création de CV.

La lettre de motivation

La lettre de motivation doit être une accroche pour donner l’envie au recruteur de rencontrer le candidat, elle apporte des informations complémentaires au CV.

Conseils

– Elle doit être personnalisée et faite en cohérence avec le poste visé et tenir sur une page.

– Démontrer son intérêt pour le poste et l’entreprise (se renseigner sur elle),

– Indiquer ses qualités lors d’expériences précédentes s’il y en a eu, en choisissant des termes précis, dynamiques et positifs.

– Proposer de détailler ses compétences lors d’un entretien.

– Finir par une formule de politesse.

Les phrases doivent être concises et claires. Là aussi, attention à l’orthographe, ne pas hésiter à se faire relire par plusieurs personnes.

Le mail de motivation

Tout d’abord pour inciter l’employeur à ouvrir le mail, l’objet doit être explicite : indiquer candidature au poste de…, prénom et nom, et éventuellement l’expérience ou compétences (si elles sont en rapport avec le recrutement).

Le mail doit être dans le corps du courrier. Attention à ce qu’il soit tout aussi soigné qu’une lettre de motivation faite par courrier. Il faut oublier le ton familier que prennent souvent les mails, les formules de politesse sont indispensables. Un texte de 6 ou 7 lignes est suffisant, en indiquant en premier son intérêt pour l’entreprise puis ses atouts et compétences, ses disponibilités et sa mobilité, sans oublier de mentionner ses coordonnées !

Il est indispensable de se faire relire et il faut penser à envoyer le mail à des heures raisonnables, l’expédier à 1 ou 2 heures du matin peut laisser penser que l’on est un « fêtard » !

Générateurs de lettre de motivation :

http://motivator.fr/

http://www.rapidecv.fr/creer_lettre_motivation/start.php

Suivi des candidatures

CV et lettre sont prêts à être envoyés au service du recrutement ou au responsable des ressources humaines par mail ou par courrier.

1 semaine après l’envoi de la lettre, il faut contacter l’entreprise afin de savoir si la candidature a bien été réceptionnée et éventuellement décrocher un entretien.

Organiser sa recherche

Se poser les bonnes questions

Rechercher un job demande du temps, de la détermination.

Il est important de faire le point sur ses compétences mais aussi sur ses aspirations.

Motivations : devenir autonome, enrichir son CV, découvrir une profession

Compétences et atouts :

– langues étrangères, BAFA, brevet de secourisme, compétences informatiques, aptitudes à la vente, aisance au téléphone, qualités relationnelles…

– Engagement, bénévolat dans une association, un club

Disponibilité, mobilité

Type de poste et cadre de travail souhaités : à temps partiel ou à temps complet, à l’extérieur ou dans un bureau, en contact ou non avec le public, avec des enfants ou des personnes âgées, à proximité, dans une autre région, à l’étranger.

Comment chercher

Le réseau relationnel

Famille, amis, voisins, commerçants… Utiliser son réseau s’avère souvent efficace pour avoir des conseils et des pistes !

Les réseaux professionnels

– Le Réseau Information Jeunesse

Il met à votre disposition des offres de jobs, organise des forums et des ateliers de préparation sur les jobs.

www.jobs-ete.com : agenda national des opérations Jobs d’été

www.crij-hdf.fr : offres de jobs et agenda des forums Jobs en Hauts-de-France

– Pôle emploi

Les agences Pôle emploi sont ouvertes à tous, pas seulement aux demandeurs d’emploi. Elles proposent tous types d’emplois, dont des offres saisonnières et informent sur les journées de recrutement.

www.pole-emploi.fr

– Le CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires)

Il propose aux étudiants tous types d’offres de jobs : garde d’enfants, soutien scolaire….

www.jobaviz.fr

– Les agences d’emploi et de travail temporaire

Elles proposent des missions courtes ou saisonnières.

www.officielinterim.com

www.annuaire-rh.com/annuaire-interim

– Les Missions locales

Elles accompagnent dans leur recherche d’emploi les jeunes sortis du système scolaire.

www.missionslocales-npdc.fr

– La presse

Consultez les offres d’emploi des quotidiens régionaux et locaux, des revues spécialisées ainsi que des journaux gratuits.

– Les annuaires pour sélectionner les entreprises :

www.emploi.org

www.pagesjaunes.fr

– Les foires et salons

On peut y rencontrer d’éventuels employeurs.

www.salons-online.com

www.pole-emploi-evenements.fr

Les réseaux sociaux : une piste supplémentaire

De plus en plus de recruteurs utilisent Internet pour chercher des informations sur les candidats, d’où l’intérêt de créer son profil sur les réseaux sociaux.

Bien référencés, ils apparaissent en premier dans les moteurs de recherche.

Deux sites sont particulièrement adaptés à la recherche d’emploi et utilisés par les professionnels du recrutement :

Viadeo

Linkedin

D’autres sites spécialisés peuvent aussi être utiles :

Facebook, sur lequel il est possible de créer un compte « pro » pour valoriser et partager ses centres d’intérêts, expériences associatives, professionnelles ou autres

Doyoubuzz, pour diffuser son CV en ligne et être référencé dans les moteurs de recherche,

Twitter, pour suivre des offres d’emploi et échanger des infos,

La création d’une page web ou d’une chaîne (Youtube, Dailymotion) pour valoriser son image peut aussi s’avérer utile.

L’entretien d’embauche

Conseils pour décrocher un entretien

Premier contact téléphonique

Une fois la candidature envoyée, il faut garder à l’esprit que l’employeur peut appeler à tout moment, aussi soigner son message d’accueil est important et lorsqu’on répond, le faire avec le sourire, celui-ci s’entend dans la voix. À la fin de la conversation, il ne faut pas hésiter à demander confirmation du lieu, de la date et de l’heure du rendez-vous afin d’être certain d’avoir bien compris.

Préparer l’entretien

Relire et garder en mémoire la fiche de poste, la lettre et le CV envoyés à l’employeur, ainsi que les notes recueillies sur l’entreprise. Préparer des questions.

Réfléchir à ses points forts mais aussi à ses points faibles vis-à-vis du poste pour pouvoir répondre facilement à son interlocuteur.

Apporter une attention particulière à sa tenue. Elle doit être adaptée au poste proposé.

Le jour J

Etre à l’heure au rendez-vous.

Etre souriant et aimable avec les personnes rencontrées, ce sont peut-être de futurs collègues.

L’entretien se fait dans les deux sens, il permet au recruteur d’estimer s’il a le bon candidat en face de lui et à celui-ci, si le poste proposé correspond à ses attentes.

L’employeur interrogera le postulant sur ses motivations et son intérêt pour le poste présenté et lui présentera l’entreprise et le poste.

Répondre aux questions et en poser.

Jobs : les secteurs qui recrutent

 

Secteur par secteur : adresses et contacts pour trouver un job d’été ou un petit boulot…

 

Agriculture

Les travaux agricoles sont très variés et offrent des possibilités de job tout au long de l’année.

A chaque saison son activité : ramassage de légumes, cueillette de fruits, vendanges, conditionnement, etc. Ces travaux exigent une bonne forme physique et l’hébergement est rarement proposé.

Où trouver des offres ?

www.anefa.emploi.org : le site de référence pour les travaux agricoles : offres d’emploi, carte des régions, calendrier des travaux agricoles, contacts utiles.

www.pole-emploi.fr , à préciser : « aide agricole».

Animation et sports

L’animateur encadre des enfants ou des adolescents sur leur temps de loisirs (mercredi, vacances scolaires) dans les accueils de loisirs, classe de découverte, centres de vacances ou campings. Il est indispensable d’avoir le goût de la vie en collectivité, d’être pédagogue et dynamique !

Les qualifications demandées

La première des qualifications requises pour décrocher un job dans l’animation est le BAFA. Le BAFD correspond aux fonctions de directeur.

La formation aux premiers secours PSC1 (Prévention et Secours Civiques classe 1) est un plus (reportez vous à l’onglet « Se soigner » rubrique « Premiers secours »)

Pour être animateur sportif, même comme saisonnier, il faut le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport).

Pour être surveillant de baignade, il est nécessaire de posséder le Brevet de Surveillant de baignade (BSB) pour exercer dans les centres de vacances ou de loisirs ; le BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique) pour surveiller les baignades aménagées ouvertes au public

> En savoir plus : www.ffss.fr

Où trouver des offres

– le réseau Information Jeunesse : www.cidj.com et  www.ij-annonces.fr 

– les comités d’entreprise

– les mairies et accueils de loisirs

www.mon-enfant.fr rubrique Je recherche / Rechercher sur carte ou liste

– les sites web spécialisés :

www.profession-sport-loisirs.fr

www.planetanim.com

www.jobanim.com

www.jesuisanimateur.fr

 

Commerce et grande distribution

Grande distribution et magasins

De nombreux magasins emploient du personnel supplémentaire à certaines périodes de l’année pour aider à la vente, à la caisse, aux livraisons, à la manutention, à l’administration, aux inventaires, à emballer les cadeaux. Certaines saisons sont plus propices (Noël, soldes…). La plupart des enseignes de la grande distribution recrutent en ligne sur leurs sites.

Vente sur les plages

C’est un job saisonnier difficile : forme physique au TOP exigée ! La rémunération est en fonction des ventes. http://iceandcoffeezz.com/fr/recrutement

Portails de l’emploi dans la grande distribution :

www.distrijob.fr

www.distri-emploi.com

www.distri-recrute.fr

Conseillers mutualistes

Les mutuelles étudiantes proposent des emplois de conseiller-vendeur pour les mois de juillet, septembre ou octobre.

Qualités requises : aisance à l’oral, autonomie, sens des responsabilités, goût du challenge.

Adresser CV, lettre de motivation et disponibilités dès février/mars au centre qui vous intéresse.

www.smeno.com

www.lmde.com

Cours de soutien, encadrement scolaire et périscolaire

Soutien scolaire

– Chez un particulier :

Parlez-en autour de vous, déposez des annonces chez les commerçants, consultez les offres du CROUS (réservé aux étudiants) sur www.jobaviz.fr ou consultez les offres du réseau IJ.

– Auprès d’un organisme spécialisé : la plupart exigent un niveau bac +3.

Adresses dans les pages jaunes de l’annuaire « soutien scolaire cours particuliers »

Tarifs indicatifs pour 1h de cours : de 10 à 30 € à négocier selon le niveau de l’élève et votre niveau de qualification.

Assistant d’éducation

Il exerce des fonctions d’assistance à l’équipe pédagogique dans les écoles, collèges et lycées : surveillance et encadrement des élèves, aide aux devoirs, aide à l’accueil et à l’intégration des élèves handicapés. Il faut être bachelier et être âgé d’au moins 18 ans. (20 ans pour travailler en internat). Les étudiants boursiers sont prioritaires.

Pour postuler en Hauts-de-France, il faut candidater en ligne sur le portail SIATEN

https://bv.ac-lille.fr/siaten/jsp/login.jsp

https://bv.ac-amiens.fr/siaten/jsp/login.jsp

Pour l’enseignement privé hors contrat, envoyez directement CV et lettre de motivation aux chefs d’établissement.

Accompagnant d’élève en situation de handicap

Il faut être soit au moins titulaire d’un diplôme d’aide à la personne, soit avoir déjà assuré pendant une période minimale de 24 mois, une mission de prise en charge du handicap notamment lors d’un contrat aidé.

Pour postuler en Hauts-de-France, il faut candidater en ligne sur le portail SIATEN

https://bv.ac-lille.fr/siaten/jsp/login.jsp

https://bv.ac-amiens.fr/siaten/jsp/login.jsp

Animateur périscolaire

Il est chargé de l’encadrement périscolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques. Adressez-vous directement auprès de votre mairie ou auprès du chef d’établissement.

Le BAFA est souvent demandé.

A la sortie des écoles, certaines municipalités proposent également des services de surveillance des abords des écoles maternelles et élémentaires aux heures de sortie. Envoyez CV et lettre de motivation à votre mairie.

 

Hôtellerie et restauration

L’offre de jobs dans ce secteur est importante. Vous pouvez être plongeur, commis de cuisine, serveur(se), femme de chambre, veilleur de nuit, réceptionniste…

Qualités requises : être endurant, savoir s’adapter à des horaires contraignants, avoir le goût du contact avec le public.

Envoyez une candidature spontanée ou présentez-vous directement (évitez les heures de service).

Pensez aux fast-foods, campings, pizzerias et aux grands groupes de l’hôtellerie-restauration…

Où trouver des offres ?

Sur les sites des grandes chaînes, à la rubrique « Recrutement »

www.lhotellerie-restauration.fr: Offres d’emploi en France et à l’étranger

www.snarr.fr : Syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide

www.pole-emploi.fr

www.urgent-saisonnier.fr

Si vous êtes disponible plusieurs mois avec un peu d’expérience, contactez les Maisons des saisonniers.

www.saisonnalite.org

www.questionsaison.fr

Une législation spécifique

Dans les hôtels, cafés, restaurants, la durée collective du travail est fixée à 39 h par semaine.

Au-delà de 35 h, il y a une majoration de salaire pour heures supplémentaires

de la 36ème à 39ème heure : + 10 %

de la 40ème à la 43ème heure : + 20 %

à partir de la 44ème heure : + 50 %

Parkings et péages

Agent d’exploitation de parking

Vos fonctions principales seront de surveiller les entrées et sorties des piétons et véhicules, d’assister les clients, de contrôler les encaissements et de participer à l’entretien.

Démarchez les grands hôtels, les aéroports, les gares, les gérants de parkings en centre-ville.

www.vincipark.com rubrique Carrières

www.q-park.fr

www.effia.fr rubrique Emplois

www.sags.fr rubrique Espace emploi

Receveur de péage

Les sociétés d’autoroute recrutent, occasionnellement l’été, des jeunes domiciliés à proximité d’une autoroute en tant que receveurs (enfants du personnel privilégiés). Il faut être majeur et titulaire du permis B. Véhicule indispensable. Vous pouvez être amené à travailler la nuit.

Liste des sociétés d’autoroutes sur www.autoroutes.fr

Santé

Agent des services hospitaliers

En tant qu’agent des services hospitaliers (ASH), vous vous occuperez du confort des personnes hospitalisées : ménage, distribution des repas, mais aussi animation ou aide aux malades. Envoyer CV et lettre de motivation en début d’année aux hôpitaux et aux résidences pour personnes âgées.

Les étudiants en filière médicale ou paramédicale sont privilégiés.

www.staffsante.fr

http://emploi.fhf.fr/

Pensez aussi aux agences d’intérim spécialisées : www.officielinterim.com

Services à la personne

Ils regroupent un ensemble de services rendus à domicile : baby-sitting, assistance aux personnes âgées, gardiennage, bricolage, courses, garde d’animaux, assistance informatique, jardinage, ménage, repassage…

Pensez à déposer votre annonce chez les commerçants, dans les maisons de quartier…

http://particulieremploi.fr/

www.aladom.fr

https://fr.care.com

Assistance aux personnes âgées ou dépendantes

Vous pouvez proposer vos services pour les aider dans leur quotidien : repas, courses, bricolage, aide administrative…Il s’agit souvent de jobs à temps partiel. Vous pouvez donc avoir plusieurs employeurs.

Un permis B et un véhicule sont souvent nécessaires ainsi qu’une expérience dans le secteur des services à la personne.

Si vous avez plus de 18 ans, adressez-vous aux organismes de services à la personne : www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne rubrique Annuaire

Entretien et garde d’animaux

Vous pouvez proposer vos services aux propriétaires qui partent en vacances : désherbage, arrosage des plantes, nettoyage du bocal à poissons ou de la cage à hamster…

Faites le tour du voisinage et déposez des petites annonces dans les boîtes aux lettres, chez les vétérinaires ou auprès des agences spécialisées :

www.dogsitting.fr

www.gardicanin.fr

www.animaute.fr

Baby-sitting

Pour trouver des familles chez qui travailler, déposez des annonces dans les commerces de votre quartier, parlez-en autour de vous et consultez les offres des services spécialisés.

Qualités indispensables : aimer les enfants, avoir le sens des responsabilités et être ponctuel.

Vous devez être déclaré. La garde d’enfant est assimilée à une tâche à caractère familial. Le tarif horaire ne peut être inférieur au Smic + 10 % de congés payés. Le nombre d’enfants n’entre pas en compte dans le tarif.

Si vous êtes présent à l’heure du déjeuner ou du dîner, il est d’usage que votre repas soit fourni.

Pour connaître les conditions et modes de paiement :

www.pajemploi.urssaf.fr

Où trouver des offres et déposer votre candidature

www.bebe-nounou.fr

www.lacompagniedesfamilles.com

www.yoopala.com

www.yoopies.fr

www.baby-speaking.fr : pour les personnes bilingues

www.crij-hdf.fr et www.ij-annonces.fr : sites du CRIJ Haut-de-France

www.jobaviz.fr : site du CROUS

Sondages, télémarketing, téléassistance

Enquêtes, tests de produits

Les grands instituts de sondage emploient occasionnellement des personnes pour leurs enquêtes. Qualité requise : une bonne élocution.

Vous trouverez les modalités de recrutement sur les sites des instituts.

www.ipsos.fr

www.tns-sofres.com

www.bva.fr

www.ifop.com

Vous pouvez aussi devenir client mystère (enquêteur qui se fait passer pour un client ordinaire) ou participer à des réunions de consommateurs, tests de produits… Ces activités occasionnelles sont rétribuées par une indemnité, des bons cadeaux ou d’achats.

http://www.clients-mysteres.fr/

www.testerpournous.fr

www.testerdesproduits.fr

Télémarketing

Les jobs dans les centres d’appels ou dans le téléservice s’adressent à des jeunes ayant une aisance relationnelle et un minimum de disponibilité (horaires modulables).

Ce secteur n’est pas réputé facile : exigence de rentabilité commerciale, journée au téléphone. En revanche, on vous rappellera régulièrement pour les périodes de forte activité.

www.phonemploi.com

www.pagesjaunes.fr

Téléassistance

Les chargés d’assistance sont recrutés pour l’été (2 mois minimum). Vous devez être titulaire du bac, être à l’aise au téléphone et maîtriser au moins une langue étrangère. Vous réceptionnez les appels des clients en difficulté et mettez en ouvre les prestations d’assistance adaptées.

www.ima.eu : Inter Mutuelles Assistance

www.europ-assistance-recrute.com : Europe-assistance

www.axa-assistance.fr : Axa assistance

www.mutuaide.fr

www.fidelia-assistance.fr

Collecte de dons

Vous pouvez participer à des collectes de dons pour les ONG (Organisations non gouvernementales). Dans les rues, en équipe, vous irez à la rencontre des passants pour leur proposer de soutenir l’association que vous représentez.

www.ongconseil.com rubrique Postulez

Distribution presse et tractage

Les sociétés de distribution de journaux gratuits et de presse publicitaire recrutent du personnel à l’année et durant les congés scolaires.

On vous demandera d’être régulièrement disponible sur certains créneaux horaires.

Véhicule obligatoire.

www.adrexo.fr rubrique Emploi&Carrières

www.mediapost.fr rubrique Media poste recrute

Animation commerciale / Street marketing

Des hôtes(ses) sont recruté(es) pour des actions ponctuelles de promotion de marques (distribution d’échantillons, dégustation, présentation d’offres promotionnelles). Bonne présentation exigée. Tenue parfois originales selon les opérations !

www.streetpub.fr

www.hotessejob.com

www.accueiljob.com

Tourisme, culture, évènementiel

Clubs et villages de vacances

Les géants du tourisme recrutent à chaque saison dans tous les secteurs : éducateurs sportifs, serveurs, plongeurs, animateurs, artistes, musiciens, DJ…

Il faut être majeur. La pratique d’une langue étrangère est souhaitée. Il faut parfois être disponible pour toute la saison d’été ou d’hiver.

Quelques pistes :

www.recrute.belambra.fr

www.capfrance-vacances.com

www.vvf-recrute.fr

http://recrutement.ucpa.com

www.clubmedjobs.com

www.ternelia.com

www.renouveau-recrute.fr

www.recrute.touristravacances.com

www.vacanciel.com

www.lesvillagesclubsdusoleil-emploi.com

www.fuaj.org rubrique Zoom sur la Fuaj

Campings

Les jobs proposés varient selon les campings : accueil, entretien, restauration-bar, animation, surveillant de baignade. Envoyez CV et lettre de motivation dès janvier pour l’été suivant.

Adresses des campings sur les sites des fédérations :

www.camping-ffcc.com

www.campingfrance.com

Parcs de loisirs

Ils offrent de nombreux jobs durant les mois d’été, principalement dans l’accueil, la vente, la restauration et l’entretien. Il faut être majeur, avec une grande disponibilité (soirs et week-ends) et des bases solides en anglais. Permis B et véhicule souhaités.

www.infoparks.com

Les incontournables :

http://disneylandparis-casting.com/

www.futuroscope.fr rubrique Emploi

Les parcs de la région :

http://recrutement.parcasterix.fr

www.parcsaintpaul.fr/-recrutement-.html

http://www.parcbagatelle.com/node/445

https://merdesable-recrute.talent-soft.com/accueil.aspx?LCID=1036

http://www.dennlys-parc.com/

Tourisme

Pour postuler, contactez directement les offices de tourisme en début d’année. S’ils ne sont ouverts que l’été, contactez les mairies.

Recrutement : formation en tourisme souhaitée. Une bonne pratique d’une ou deux langues étrangères est un atout supplémentaire.

Les musées et châteaux proposent des postes d’accueil, de caisse ou de vestiaire.

Par ailleurs, si vous êtes étudiant en histoire de l’art ou passionné de culture, contactez les offices de tourisme pour être guide touristique. Langues étrangères recommandées.

www.tourisme.fr

www.emplois-espaces.com

http://emploi.quotidiendutourisme.com

Festivals

Il est difficile de trouver un job dans les festivals : ils font souvent appel aux bénévoles. Quelques pistes néanmoins : chargé de billetterie, poseur d’affiches et distributeur de flyers, assistant de régie… Renseignez-vous auprès des organisateurs de festivals.

www.leguidedesfestivals.com

Foires et salons

Des agences spécialisées dans le recrutement d’hôtes et d’hôtesses d’accueil ou d’animateurs de vente pour évènements font souvent appel aux jeunes.

Qualités requises : bonne présentation, ponctualité, langues étrangères appréciées. Etudiants en tourisme ou en vente favorisés.

Annuaire des salons :

www.salons-online.com

www.unimev.fr

Quelques sites d’offres :

www.marianne-international.fr

www.penelope.fr

www.tendance-hotesses.com

www.hotessejob.com

www.accueiljob.com

www.alizeehotesses.com

http://charlestown.fr

Transports

Coursier-chauffeur-livreur

Les sociétés de courses (principalement celles de la restauration) recrutent en permanence des jeunes. On vous demandera parfois d’avoir votre propre véhicule, mais souvent scooter ou voiture sont fournis. BSR (Brevet de sécurité routière) ou permis auto exigés.

Contactez directement les sociétés.

www.pagesjaunes.fr rubrique Coursiers ou chauffeurs-livreurs

www.jobtransport.com

Vélo-taxi

Le vélo-taxi se développe dans les centres-villes. Travail à temps partiel. Conditions : permis B, langues étrangères et une bonne connaissance de la ville.

cyclopolitain.com

www.happymoov.com

Manutention- logistique

De nombreux emplois sont disponibles dans les entreprises des zones d’activité. Postulez auprès des agences d’intérim.

www.jobtransport.com

www.pagesjaunes.fr rubrique Agences d’intérim, d’emploi

Déménageur

Juillet et août correspondent aux temps forts des entreprises de déménagement. Si vous êtes majeur et costaud, contactez les entreprises dès mars/avril sans oublier les agences d’intérim

www.csdemenagement.fr

www.pagesjaunes.fr

Employé de station-service

Les stations-service ouvertes le week-end ou en soirée font appel à une main d’oeuvre complémentaire. Démarchez-les directement.

www.pagesjaunes.fr rubrique « Station service »

www.autoroutes.fr

Un job à l’étranger

Si vous désirez effectuer un job à l’étranger, vous retrouverez toutes les infos nécessaires dans l’onglet «partir à l’étranger» rubrique «Travail à l’étranger».

Plus d’infos 

Vous pouvez consulter les fiches Actuel CIDJ et ACTUEL Hauts-de-France ci-dessous au CRIJ ou dans l’un des Points Information Jeunesse, proche de chez vous :

– Fiche n° 3.0 Découvrir l’entreprise

– Fiche n° 3.01 Les métiers qui recrutent

– Fiche n° 3.05 Trouver un job

– Fiche n° 3.051 Le BAFA et le BAFD

– Fiche n° 3.21 Travailler en intérim

– Fiche n° 3.22 Les droits et obligations du salarié

Vous pouvez également consulter notre guide des Jobs, sur notre site internet, rubrique PUBLICATIONS ou le retirer au CRIJ ou dans l’un des PIJ de la région.