Accueil SE FORMER Études Plan Etudiants : quelles nouveautés ?

Plan Etudiants : quelles nouveautés ?

Le gouvernement a dévoilé le lundi 30 octobre plusieurs mesures pour améliorer le système de l’enseignement supérieur avec notamment une modification d’APB. Comme il s’y était engagé, le gouvernement va ainsi mettre fin au tirage au sort pour l’entrée à l’université dès la rentrée 2018.

APB : qu’est-ce qui va changer ?

  • La plate-forme changera de nom. Elle s’appelera désormais « Parcoursup »
  • Suppression de la sélection par tirage au sort.
  • Les universités ont accès au dossier des élèves.
  • 10 vœux maximums à formuler (contre 24 l’année dernière).
  • Pas de hiérarchie des vœux : les élèves formulent 10 vœux entre janvier et mars.
  • En mai, les élèves reçoivent une réponse pour l’ensemble des vœux. Ils choisissent ensuite la place proposée qu’ils veulent prendre.
  • L’université donnera trois avis : accepté, accepté sous condition, refusé. (Accepté sous condition signifie que l’élève doit faire une formation complémentaire pour une remise à niveau.)

Pour les filières sélectives : classes prépas, IUT, BTS…, rien ne change pour l’instant : la procédure reste la même, avec examen des dossiers.

Les nouveautés dans le suivi des élèves

  • En Terminale : il y aura deux professeurs principaux par classe pour accompagner les élèves et les aider à formuler leur projet d’étude.
  • Deux semaines d’orientation seront prévues durant l’année de Terminale (novembre et janvier) pour présenter les études.
  • Une commission de l’établissement donnera un avis indicatif sur les choix des élèves.
  • Le conseil de classe du deuxième trimestre donnera son avis sur les vœux des élèves et cet avis sera transmis aux établissements.
  • Des étudiants viendront dans les lycées pour présenter les formations (étudiants ambassadeurs).

Autres mesure : la baisse du coût de la rentrée universitaire afin de « redonner du pouvoir d’achat aux étudiants dès la rentrée 2018″, promet Edouard Philippe.

Tous les étudiants pourront bénéficier d’une année de césure, dès le bac, pour poursuivre un projet personnel, entrepreneurial ou professionnel. La licence sera modulable à la carte : parcours interdisciplinaires, cours supplémentaires, parcours accélérés ou aménagés selon les spécificités de chacun.

C’est dans le cadre de la présentation de ce « plan Étudiants » qu’a également été annoncé pour la rentrée universitaire 2018 le rattachement des nouveaux étudiants au régime général de la sécurité sociale. À la rentrée 2019, cette réforme s’appliquera aussi à l’ensemble des autres étudiants. Les étudiants n’auront donc plus à payer la cotisation pour la sécurité sociale étudiante qui s’élève cette année à 217 €.

.