Accueil BONS PLANS Permis de conduire : une aide de 500 € pour les apprentis

Permis de conduire : une aide de 500 € pour les apprentis

Beaucoup d’étudiants en apprentissage multiplient les déplacements entre leur entreprise d’accueil, leur centre de formation et leur lieu d’hébergement. Pour les aider à financer leur permis de conduire et faciliter ainsi leur mobilité, le gouvernement a décidé d’octroyer une aide de 500 € aux apprentis majeurs.La mesure annoncée en février 2018, est entrée en vigueur début 2019.

Un coup de pouce bien utile : passer le permis coûte actuellement entre 1 500 et 1 800 €, selon les régions.

 

Le montant de l’aide est fixé à 500 €, quel que soit le montant des frais engagés. Elle est cumulable avec toutes les autres aides perçues par l’apprenti, y compris les prestations sociales et il n’est pas tenu compte de cette aide pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement pour le bénéfice de prestations sociales. Elle est attribuée une seule fois pour un même apprenti.

Les conditions pour en bénéficier :

  • être âgé d’au moins 18 ans
  • être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution
  • être engagé dans la préparation des épreuves du permis de conduire autorisant la conduite des véhicules de la catégorie B

Les formalités à accomplir :

L’apprenti doit transmettre au Centre de formation d’apprentis (CFA) où il est inscrit son dossier comprenant :

  • la demande d’aide complétée et signée par l’apprenti
  • la copie recto-verso de sa carte nationale d’identité, de son passeport ou de son titre de séjour en cours de validité
  • la copie d’un devis ou d’une facture de l’école de conduite datant de moins de 12 mois

Le CFA verse ensuite l’aide à l’apprenti (ou, le cas échéant, à l’école de conduite) puis se fait rembourser du montant par l’Agence de services et de paiement (opérateur public).