Travail des étrangers en France

Vous êtes originaire d’un pays étranger et vous souhaitez travailler en France ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Vous êtes ressortissant européen

Pendant les 3 premiers mois, quel que soit le motif de votre séjour (dont emploi de courte durée…), vous devez simplement être en possession de votre passeport ou tout titre d’identité en cours de validité.

Les 5 premières années, vous devez justifier l’exercice d’une activité professionnelle en France pour disposer d’un droit de séjour en tant que travailleur.

Après 5 ans et plus en France, vous pouvez obtenir un droit de séjour permanent et demander, si vous le souhaitez, une carte de séjour UE séjour permanent qui vous permettra de travailler. Cette carte est valable 10 ans.

Vous venez d’un pays hors Union européenne

Le visa de court séjour (90 jours ou 3 mois) ne vous permet pas de travailler en France, sauf d’effectuer une formation courte ou un stage.

C’est le visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) qui vous permet de séjourner en France en tant que :

  • travailleur salarié : contrat supérieur ou égal à 12 mois ;

  • travailleur temporaire : pour un contrat compris entre 3 et 12 mois.

Etudiants étrangers : travailler pendant vos études

C’est possible si vous êtes titulaire d’une carte de séjour avec la mention « étudiant » (conditionné au visa long séjour) : vous n’avez alors pas à demander une autorisation de travail.

L’activité ne doit cependant pas être supérieure à 964 heures par an.

Visa « vacances-travail »

S’adresse aux jeunes (de 18 à 30 ans) de quelques nationalités. Il peut seulement vous être délivré si votre pays est lié avec la France par un accord bilatéral « vacances-travail ». Ce visa a une durée maximum de 12 mois et vous dispense de demander une carte de séjour.