Accueil Nos Thématiques Travailler Formation continue Le Compte Personnel d’activité

Le Compte Personnel d’activité

Se former tout au long de la vie est un droit pour tous, salariés, demandeurs d’emploi, indépendants… pour évoluer au sein de son entreprise, changer de poste, ou acquérir de nouvelles compétences pour une réorientation professionnelle ou une recherche d’emploi.

Pour que chacun puisse y avoir accès, l’État a mis de nombreux dispositifs en place, en tenant compte des différents profils, les Conseils régionaux financent des formations adaptées aux besoins économiques repérés sur les territoires.

Pour appuyer sa politique en faveur de l’emploi, la région Hauts de France a développé les dispositifs Pass Emploi et chèque Pass formation, plus d’infos dans « Les formations destinées aux demandeurs d’emploi ».

Pour préparer son orientation, découvrir les dispositifs adaptés à sa situation et les formations, il est possible de se faire accompagner par de nombreux organismes.

COMPTE PERSONNEL D’ACTIVITÉ (CPA)

Mis en ligne dès janvier 2017, il regroupe le compte personnel de formation (CPF), le compte prévention pénibilité (CPP) et le compte d’engagement citoyen(CEC). Pour ceux ayant déjà ouvert leur compte personnel de formation, il leur suffit de reprendre leur identifiant et mot de passe pour se connecter au site du CPA.

Il concerne tout actif dès 16 ans, salariés, demandeurs d’emploi, volontaires, bénévoles et permet de cumuler des heures en ayant travaillé, ou en s’étant investi dans le volontariat ou le bénévolat et accorde des points supplémentaires à ceux exerçant un métier pénible.

Les points acquis dans une entreprise ou association restent valables même en cas de démission, de licenciement… ils restent disponibles sur le CPA et accompagnent la personne tout au long de sa vie professionnelle.

Le CPA permet :

  • De connaître ses droits à la formation professionnelle, acquis au titre du compte personnel de formation, du compte d’engagement citoyen et du compte prévention pénibilité.
  • De s’informer sur un métier et construire un projet professionnel, par l’identification des compétences et des atouts.
  • De rechercher une formation adaptée, éligible au compte personnel de formation.
  • De consulter ses bulletins de paie dématérialisés.

Le CPF

Il permet d’accumuler, dès l’entrée dans la vie active, au fil des années de travail, jusqu’à 150 heures de droits à formation. Les demandeurs d’emploi gardent les heures acquises précédemment.

Les salariés ayant encore des heures DIF peuvent les utiliser jusqu’au 31 décembre 2020, ils doivent les inscrire eux-mêmes sur le CPA https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public s’ils ne l’ont pas déjà fait sur le site du CPF www.moncompteformation.gouv.fr

Le CPP

Selon les risques encourus dans sa profession et un barème établi, un salarié cumule des points par année d’exposition (100 points maximum pour l’ensemble de la carrière).

Il peut ensuite les utiliser afin d’être moins exposé, par une formation lui permettant d’accéder à un poste moins ou non exposé, de passer à temps partiel tout en conservant son salaire ou de partir plus tôt en retraite. Il n’a rien à faire, c’est l’employeur qui le déclare. http://www.preventionpenibilite.fr/sites/preventionpenibilite/home.html – Tél : 3682

Le CEC

Il concerne les activités exercées dans le cadre du service civique, la réserve militaire, la réserve communale de sécurité civile, la réserve sanitaire, l’activité de maître d’apprentissage, du bénévolat associatif. La personne acquiert 20 heures de formation par an pour une même catégorie d’activités bénévoles ou volontaires et avec un plafond global de 60 h. Ces heures alimenteront le CPA à partir de janvier 2018. La déclaration est automatique sauf pour les activités bénévoles.

À partir du 1er janvier 2018, les travailleurs indépendants auront également accès au CPA.

http://travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/cpa/

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/