Quels avantages ?

Au total, selon les situations, les volontaires en Service Civique perçoivent entre 580,55 euros et 688,21 euros par mois quelle que soit la durée hebdomadaire de la mission.

Une indemnité de 472,97 euros nets par mois est directement versée au volontaire par l’État, quelle que soit la durée hebdomadaire de la mission.

L’organisme d’accueil verse aussi au volontaire une prestation en nature ou en espèce d’un montant de 107,58 euros, correspondant à la prise en charge des frais d’alimentation (fourniture de repas) ou de transports. Cette prestation peut être versée de différentes façons (titre repas, accès à la cantine, remboursements de frais, etc.)

Les jeunes, bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, ou titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur au titre du 5e échelon ou au delà bénéficient d’une majoration d’indemnité de 107,66 euros par mois.

Au total, selon les situations, les volontaires en Service Civique perçoivent entre 580,55 euros et 688,21 euros par mois quelle que soit la durée hebdomadaire de la mission.

Les volontaires bénéficient également d’une protection sociale intégrale.

Tout au long de sa mission, le volontaire est accompagné par un tuteur qui assure son suivi individualisé, un bilan, une formation civique et citoyenne et, si le jeune le demande, un accompagnement vers l’emploi.