Accueil Nos Thématiques Se soigner L’accès aux soins

L’accès aux soins

La sécurité sociale garantit à chacun le remboursement d’une partie de ses frais médicaux. En fonction de son statut, la couverture santé est différentes, salariés, étudiants, demandeurs d’emploi, …

  • Le régime général
  • La carte vitale
  • La Protection Universelle Maladie
  • Les soins gratuits, les bilans de santé

 

Le régime général

C’est quoi la sécu ? Il n’est pas toujours facile de comprendre comment fonctionne la sécurité sociale. Voici quelques explications !

L’Assurance Maladie de la sécurité sociale (régime général) prévoit pour l’assuré le remboursement d’une partie de ses frais médicaux. Le reste des frais demeure à sa charge sauf en cas d’affiliation à une « complémentaire santé » qui peut compléter ce remboursement.

A noter qu’à partir de la rentrée 2018, si vous êtes étudiant, vous êtes affilié automatiquement au Régime général.

Vos conditions d’affiliation varient selon votre âge, si vous êtes lycéen, étudiant ou salarié, etc…

Pour trouver les réponses concrètes à votre situation particulière,  consultez Le guide « La Sécu et moi » : ce guide téléchargeable en PDF vous donne toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la Sécurité Sociale.

Vous pouvez aussi vous rendre directement sur Ameli, site officiel de l’Assurance Maladie.

Enfin, il peut exister de nombreux cas particulier selon la situation des parents, votre âge, votre activité (étudiant salarié). Rendez-vous sur le site Ameli pour trouver des réponses à votre cas personnel.

La carte Vitale

La carte vitale vous accompagne toujours dans votre accès aux soins et vous simplifie la vie.

L’obtenir facilement et gratuitement

A partir de 16 ans, si vous êtes bénéficiaire de l’assurance maladie, vous pouvez bénéficier de votre propre carte vitale. Pour l’obtenir, vous n’avez aucune démarche à faire. C’est votre caisse d’assurance maladie qui vous contactera et vous la fera parvenir avec une copie papier des informations qu’elle contient. Cette copie (attestation de droits) est à conserver. A noter que si vous avez déjà une ancienne carte vitale, votre caisse d’assurance maladie vous enverra un imprimé à retourner pour obtenir la nouvelle carte vitale (plus d’informations et présence de votre photographie). Toutes ces démarches sont entièrement gratuites et vous pouvez les retrouver sur le site Ameli.

Moins de démarches administratives

La carte vitale contient des informations administratives nécessaires à la prise en charge de vos remboursements de soins. Son objectif est de vous faciliter la vie et de vous éviter l’envoi de feuille de soins. Il suffit de la présenter à votre médecin (ou autre professionnel de santé) lors de votre rendez-vous. Elle permet même parfois d’être dispensé de l’avance de frais sur la partie remboursée par l’Assurance Maladie (tiers payant).

Pensez à la mettre à jour !

Si elle n’a pas de date d’expiration, il est néanmoins nécessaire de mettre à jour régulièrement votre carte vitale, surtout après chaque changement de situation : situation familiale, déménagement, etc. Pour effectuer cette mise à jour, il vous suffit de vous rendre dans la plupart des pharmacies, dans certains établissements hospitaliers et cliniques, ou sur les bornes automatiques des points d’accueil de votre CPAM.

Bon à savoir : lorsque vous préparez votre départ pour un voyage en Europe, pensez à la CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie) qui facilite votre accès aux soins médicaux à l’occasion d’un séjour temporaire sur le territoire d’un autre État membre de l’Union européenne, en Norvège, au Liechtenstein, en Islande et en Suisse.

La Protection Universelle Maladie

PUMA ou Protection Universelle Maladie assure l’accès aux soins à toute personne résidant en France et n’étant pas couvert par un autre régime obligatoire.

La Protection Universelle Maladie : c’est quoi ?

La Protection Universelle Maladie permet aux personnes qui travaillent ou résident en France de bénéficier de la prise en charge de leurs frais de santé.

Vous pouvez donc en bénéficier si :

– Vous travaillez en France

– Vous habitez en France

Et la CMU dans tout ça ?

La CMU a été supprimée puisque la PUMA est accessible à partir du moment où vous habitez en France.

Par ailleurs, les différentes démarches pour ouvrir vos droits à la protection universelle maladie ont été simplifiées, elles permettent également de ne plus avoir de rupture de droits quand votre statut change.

Les changements de situation personnelle (mariage, séparation,…) n’auront plus d’incidence sur vos droits. Le statut d’ayant-droit disparait progressivement pour les plus de 18 ans.  Toute personne majeur doit désormais demander son affiliation en tant qu’assuré.

Comment demander la PUMA ?

Pour faire votre demande, vous devez renseigner et renvoyer avec les différents documents demandés ainsi que le Formulaire de demande d’ouverture des droits à l’Assurance Maladie.

Et la complémentaire alors?

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire correspond à une complémentaire santé gratuite. Elle vient compléter les remboursements de votre assurance maladie mais ne peut en aucun cas la remplacer.

Les conditions d’affiliation sont les suivantes :

– résider en France depuis plus de trois mois,

– être en situation régulière,

– ne pas dépasser le plafond maximum de ressources fixé chaque année

L’Aide pour une Complémentaire Santé (ACS) concerne les personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond de la CMU-C. Elle vous permet de financer l’adhésion à une complémentaire santé. Le montant de l’aide varie selon votre âge et votre situation.

Bon à savoir : pour voir si vous avez le droit à la CMU-C ou à l’aide pour une complémentaire santé, l’Assurance maladie a mis en place un Simulateur de droits.

 

Les soins gratuits, les bilans de santé

Si le système de sécurité sociale permet de nombreux remboursements sur vos dépenses de santé, sachez également qu’il existe des possibilités de soins gratuits.

Où faire un bilan de santé ?

Les Caisses Primaires d’Assurance Maladie (CPAM) proposent des bilans de santé gratuits aux assurés sociaux. Contactez directement votre CPAM.

Et pour les étudiants ?

Si vous êtes étudiant, vous aurez droit à un bilan de santé lors de votre première année universitaire. Ce bilan est géré par le SUMPPS (Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé).

Vous désirez effectuer un examen de prévention ? Vous souhaitez un conseil concernant votre santé, mettre à jour une vaccination, obtenir un certificat médical, adapter vos études en lien avec un handicap ou encore consulter pour toute question ou problème médical, gynécologique, psychologique, diététique ou social ?L’équipe pluridisciplinaire du SUMPPS, vous accueille sur les sites des différents campus universitaires et vous accompagne tout au long de vos études. Les prestations de soin et prise en charge se font sans avance de frais, sur présentation de la carte vitale à jour (ou son attestation) et de l’attestation de mutuelle si l’étudiant en dispose.

Contacts :

Université de Lille Services de santé – Tél : 03 20 90 74

Campus cité scientifique

Campus Moulins

Faculté de médecine

Campus Pont de bois

Campus Roubaix Tourcoing

Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis Centres de Prévention Santé – Tél : 03 27 51 10 45

Campus Mont Houy
Campus des Tertiales
Pôle Universitaire de Cambrai
Pôle Universitaire de Maubeuge

– Université d’Artois – Service Santé – Tél. : 03 21 60 60 29

– Université Littoral Côte d’Opale (ULCO), Services de Santé de Boulogne – Calais – Dunkerque – St Omer  – Tél. : 03 28 23 71 61

– Université de Picardie Jules Verne (UPJV) – Tél : 03 22 82 72 33