Loger chez l’habitant

Une forme de location économique qui permet aux jeunes, souvent des étudiant(e)s, de louer une chambre meublée dans la résidence principale du propriétaire.



Demandez-vous si cette formule est faite pour vous avant de vous engager !

Cela peut s’avérer pratique  d’un point de vue financier : pas d’aménagement ou d’ouverture de ligne, pas de taxe d’habitation, une durée du bail plus courte… Loger chez l’habitant s’avère également agréable lorsque l’on arrive dans une ville nouvelle. C’est une bonne façon d’avoir des infos pratiques, d’échanger sur la vie culturelle, les us et les coutumes, de partager…

Cela peut-être plus rassurant pour certains parents de savoir leur étudiant dans une ambiance plutôt « familiale » que seul dans leur logement !

Mais loger chez l’habitant implique aussi des concessions.  Mieux vaut s’entendre dès le départ et s’accorder sur vos droits : recevoir des amis, fumer (la plupart des propriétaires exigent des « non-fumeurs » !), accéder au wifi, partager certaines pièces de vie (cuisine, salle de bains…),disposer d’une place de parking, profiter du jardin… 

Soyez vigilant !

Qu’il s’agisse d’une chambre meublée ou d’un studio aménagé dans l’appartement, dans la maison du propriétaire, celui-ci doit vous proposer un minimum de confort et de sécurité. Pour rappel, la superficie minimale doit être de 9m2 si vous souhaitez prétendre aux aides au logement de la Caf.

  •  

Où trouver des offres de meublées chez l’habitant ?