Choisir son métier

Quel que soit le métier que vous envisagez d’exercer plus tard ou l’activité dans laquelle vous souhaitez vous investir, il est nécessaire de se former un minimum.

En même temps, se former nécessite de prendre en compte plusieurs paramètres, successivement, voire simultanément :

  • En effet, se former nécessite de faire des choix : de métier, de formation…

  • La formation représente toujours un coût plus ou moins important à prendre en compte.

  • Se former à un métier n’a de sens que si vous mettez en pratique sur le terrain vos connaissances acquises sur les bancs de « l’école ».

Les rubriques ci-dessous vous aideront à y voir plus clair sur ces 3 aspects.

Choisir son métier

Trouver sa voie n’est pas toujours chose aisée surtout quand on pense aux multiples possibilités d’orientation rien qu’au sein d’un même champ professionnel.

Si l’on n’a pas de vocation ou d’idée très précise de ce que l’on souhaite faire plus tard, il est important de prendre le temps de réfléchir et de se poser des questions sur soi-même (mes centres d’intérêt, ma personnalité, mes aptitudes…).

Ce recul réflexif est un premier pas pour construire votre parcours d’orientation et il sera d’autant plus facile de le faire si vous partagez cette expérience avec vos parents, des amis, des professionnels…

S’informer et s’orienter

Choisir un métier et donc la formation adéquate qui permet d’y accéder prend, en général, du temps.

Raison de plus pour ne pas le faire au hasard ou, question de motivation et d’investissement, au gré de votre progression scolaire.

Pour faire un choix éclairé, il est nécessaire de bien se connaître et de développer son réseau relationnel.

Se connaître implique d’être au clair sur ses centres d’intérêt, sur ses envies, ses traits de personnalité… et de les mettre en perspective du/des métiers envisagés ou du/des secteurs d’activité plébiscités.

A défaut de vocation ou de savoir vers quel métier s’orienter, cette réflexion vous aidera au moins à écarter les professions ou les domaines professionnels qui ne vous inspirent pas.

L’intérêt de cette démarche d’autoréflexion est également de développer une vision proche des réalités du monde du travail, notamment, pour vérifier que le métier choisi est bien en phase avec vos aspirations :

  • missions et responsabilités,

  • conditions de travail,

  • compétences et qualités requises,

  • rémunération, perspectives d’emploi,

  • évolutions professionnelles,

  • environnements professionnels…

Si de nombreux supports sont accessibles en ligne pour vous permettre d’effectuer vos propres recherches (tests d’intérêts, fiches métier, témoignages, web TV…), vous pouvez également vous faire aider par des professionnels de l’information et de l’orientation sur les métiers dans le réseau Information Jeunesse, au CIO ou au SUAIO, à la Mission Locale…

Vous rendre à des salons, forum, réunions d’information collectives, outre l’accès à des sources d’information diversifiées, vous permettra de rencontrer des professionnels qui exercent le métier dont vous « rêvez ».

De même, n’hésitez pas à faire des stages pour vous immerger dans le monde professionnel, à la fois pour vous faire une idée concrète du terrain et perfectionner et/ou valoriser vos connaissances et compétences.

Une fois votre collecte d’information suffisamment étoffée, vous pourrez passer à la validation votre projet.

En effet, la synthèse de tous les éléments récoltés, vous permettra de définir plus précisément un choix d’orientation, à défaut de métier précis.

Retenez que votre projet d’orientation n’est pas figé dans le temps et que vos choix se confirmerons ou évolueront en fonction des expériences, des rencontres et des échanges que vous aurez eus mais également en fonction de l’évolution de la société et du marché du travail.

Notez enfin que, même s’il existe de forte disparités et inégalités entre diplômés, la formation débouchant sur un diplôme ou une qualification est un meilleur gage, non seulement d’insertion professionnelle, mais également d’évolution professionnelle.

Plus d’infos :

www.monorientationenligne.fr : Plateforme d’orientation à distance

www.orientation-pour-tous.fr : Portail de l’orientation

www.onisep.fr : Information sur les métiers et la formation

www.c2rp.fr : Portail d’information sur les métiers et la formation en Nord Pas-de-Calais

www.cidj.com : Informations métiers et emploi

http://webtv.pole-emploi.fr : Témoignages en vidéo de professionnels sur leur métier et

leur parcours professionnel

https://oniseptv.onisep.fr : Témoignages en vidéo de professionnels sur leur métier et leur

parcours professionnel

www.les-industries-technologiques.fr/metiers : portail pour découvrir les industries

technologiques et les métiers correspondant

S’organiser et anticiper

D’une manière générale, quel que soit votre niveau scolaire, les maîtres mots dans votre projet d’orientation, c’est l’action et l’anticipation : autrement dit, soyez acteur de votre formation et ne vous y prenez pas à la dernière minute !

Si vous êtes lycéen en Terminale ou étudiant en reconversion, les choses se précisent et « s’accélèrent » !

En effet, entre janvier et juillet, pour une inscription en première année d’études de l’enseignement supérieur, vous aurez à vous inscrire sur « Admission Post Bac » pour lister, valider et classer vos préférences en termes de formation.

Pour vous mettre les choses en mémoire, voici ci-dessous un bref calendrier des étapes incontournables :

Septembre à mi-mars

  • Affiner votre projet d’orientation

  • Participez aux Journées portes ouvertes et salons d’orientation

Mi-janvier à mi-mars

  • Identifiez les formations adaptées à vos choix de métiers

  • Inscrivez-vous sur « Admission Post Bac » (APB)

  • Listez vos souhaits de formation sur APB

Jusque début avril

  • Validez et imprimez vos souhaits de formation sur APB

  • Envoyez les dossiers de candidature « papier »

  • Pensez à faire une demande de bourse

  • Pour une formation en alternance, démarrez votre recherche d’employeurs

Avant fin mai

  • Classer vos souhaits de formation par ordre de préférence sur APB

Juin-Juillet

  • Réception des propositions d’admission sur les formations choisies

  • Acceptation ou refus des propositions sur APB

  • Envoie des dossiers d’inscription à l’organisme de formation choisi.

De fin juin à début septembre

  • Si vous ne vous êtes pas inscrit à temps sur APB ou si vous n’avez pas validé les choix, qui vous étaient proposés ou encore, si vous n’avez reçu aucune proposition d’admission, il existe une procédure complémentaire APB

Pour les formations en établissements privés hors contrat, les procédures d’inscription ne passent pas par APB, vous devez directement vous adresser auprès des établissements qui vous intéressent.

De même, pour certaines formations, comme dans le social et/ou le paramédical, les démarches d’inscription, notamment aux concours, se déroule très tôt dans l’année scolaire (octobre à décembre et/ou janvier à février).

Dans tous les cas, quel que soit votre choix de métier et/ou de formation, pour éviter les déconvenues, prenez soin de vérifier certains éléments incontournables :

  • Les conditions d’admission et/ou de réussite à la formation que vous envisagez (niveau exigé en général et/ou dans certaines matières),

  • L’adéquation entre la formation (le programme et son contenu pédagogique) et votre projet professionnel,

  • La reconnaissance institutionnelle et/ou professionnelle du diplôme que vous visez (autrement dit, est-ce que le/la diplôme/formation que vous allez « obtenir » va me permettre d’exercer le métier qui m’intéresse ou de poursuivre mes études supérieure sans perdre d’année ou sans recommencer en 1ère année),

  • Les opportunités et les débouchés professionnels à l’issue de la formation (nombre de postes proposés, la diversité des organisations employeurs, les évolutions professionnelles possibles…).

Plus d’infos :

www.monorientationenligne.fr : plateforme d’orientation à distance

www.laio.c2rp.fr : annuaire des lieux d’accueil, d’information et de conseil en orientation en Hauts-de-France

www.etudiant.gouv.fr : portail numérique des démarches et services de la vie étudiante

Les métiers porteurs

Le concept de « métiers porteurs » fait référence à trois notions distinctes mais complémentaires concernant le marché du travail (les métiers qui recrutent le plus, les métiers peu concurrentiels en terme de recrutement et les métiers à fort potentiel de recrutement à l’avenir).

Si l’un des critères premiers et personnels demeure et demeura souvent l’intérêt pour un métier (ce qui implique de croire en soi et d’apprendre à se connaître), il est également important de bâtir son projet professionnel en s’aidant des données socio-économiques quantitatives et qualitatives sur l’aspect porteur des métiers et des secteurs d’activités choisis.

En effet, si réussir sa vie professionnelle, c’est trouver sa voie pour épanouir ses « talents », cela ne passe pas toujours par l’exercice d’une vocation ou d’une inclination précoce.

Pour certains jeunes, c’est le cas (et tant mieux) ; pour d’autres, le choix d’un métier (et donc d’une formation) nécessitera de prendre en compte, outre ses intérêts et ses potentialités, la réalité du monde économique afin de sélectionner le « meilleurs » choix parmi de nombreux possibles : exercer un métier, occuper un emploi, ce n’est pas toujours ce qui permet de faire ce que l’on aime le plus, c’est aussi ce qui permet de gagner sa vie.

Plus d’infos :

Les sites ci-dessous vous permettront d’approfondir et de prendre en compte ces données en vous apportant des informations et des outils de réflexion pour construire votre projet.

http://bmo.pole-emploi.org : enquête annuelle « Besoins en Main-d’Œuvre » afin de connaître l’état du marché du travail en France

www.lecanaldesmetiers.tv : 3000 vidéos pour découvrir les métiers « d’avenir »

www.beautravail.org : portail pour découvrir les métiers qui recrutent

www.observatoire-metallurgie.fr

Se faire accompagner

Que ce soit pour vous orienter, vous former, vous réorienter ou vous reconvertir, de nombreuses ressources sur le web peuvent vous aider à construire votre projet d’orientation ou de formation.

Vous pouvez également solliciter le soutien et l’accompagnement de professionnels de l’information et de l’orientation pour vous aider à préciser vos motivations, vos points faibles, vos points forts, et choisir un parcours de formation adapté.

Le Service Public Régional de l’Orientation

Le Service Public de l’Orientation tout au long de la vie (SPO), mis en place en 2009, et désormais, le Service Public Régional de l’Orientation (SPRO), depuis 2015, permet de garantir à toute personne l’accès à une information gratuite, complète et objective, sur les métiers, les formations, les certifications, les débouchés…, ainsi que l’accès à des services de conseil et d’accompagnement en orientation.

Qu’il s’agisse de recherche de formation, de souhait d’évolution de carrière, de volonté d’engagement ou de mobilité européenne et internationale, d’épanouissement professionnel et personnel, le SPRO favorise et accompagne la construction de projets individuels, facilite l’insertion professionnelle et sécurise les changements de parcours tout au long de la vie.

Les points d’accueil du Service Public Régional de l’Orientation (SPRO) proposent gratuitement, au niveau régional, une information générale sur la formation, les métiers et l’emploi à chacun, quel que soit son âge, son statut et son niveau de formation.

Dans ce cadre, l’ensemble des structures Information Jeunesse vous accueillent sur ce premier niveau d’information, ainsi que les 6 autres réseaux IJ labellisés SPRO (CIO, Missions Locales, Universités, Espaces Info Formation, Pôle Emploi et FongeCIF).

Les CIO

Les Centres d’Information et d’Orientation (CIO) sont des services du ministère chargé de l’Education nationale.

Ils sont publics, gratuits et assurent une mission d’information et de conseil : les conseillers d’orientation-psychologues peuvent vous accueillir et vous guider dans vos choix d’orientation.

Les SCUIO

Rattachés aux universités, les SCUIO informent plus particulièrement sur les filières universitaires.

Ils sont ouverts à tous, proposent un accueil individualisé et des ateliers d’aide à la recherche d’emploi ou de stage.

Les EIF

Ce sont des lieux d’accueil et d’information sur la formation et les métiers, ouverts à tous :

– aux particuliers en activité ou en recherche d’emploi,

– aux employeurs s’interrogeant sur les dispositifs ou la législation relative à la formation,

– aux professionnels des secteurs de la formation, de l’emploi, de l’insertion et de l’orientation.

Le FongeCIF

Organisme paritaire, interprofessionnel et régional, le Fongecif Hauts-de-France informe, conseille, oriente et accompagne les salariés dans leurs projets personnels de formation et de mobilité professionnelle et peut contribuer au financement de leur projet.

Le CEP

C’est un nouveau droit, un service gratuit pour faire le point sur sa situation et ses projets professionnels, accessible aux personnes en recherche d’emploi, aux salariés du secteur privé, aux travailleurs indépendants, aux artisans, aux professions libérales et aux auto-entrepreneurs.

En effet, pour aller plus loin dans votre projet de formation ou de reconversion un conseiller en évolution professionnelle peut vous accompagner et étudier la faisabilité de votre projet ainsi que les outils à mobiliser (financement, formation, dispositif…).

Le CEP est un dispositif assuré par des conseillers présents chez cinq opérateurs habilités nationalement à délivrer le CEP : le Fongecif et les Opacif, l’Apec, le Pôle Emploi, les Missions Locales et Cap Emploi.

Le BILAN DE COMPETENCE

Le bilan de compétences a pour objet de permettre à toute personne salariée ou demandeur d’emploi :

  • d’identifier et valoriser ses compétences personnelles et professionnelles acquises et transférables ;

  • de repérer ses motivations et intérêts professionnels ;

  • de connaître les métiers, les filières professionnelles et l’environnement socio-économique de son territoire ;

  • d’élaborer un projet professionnel et mettre en place un plan d’action personnalisé

  • de définir un parcours de formation et/ou préparer à la validation des acquis professionnels.

Ce bilan se réalise en Centre Interinstitutionnel de Bilan de Compétences (CIBC) ou auprès d’un Organisme Prestataire de Bilan de Compétences (OPBC) ayant obtenu l’agrément d’un OPCA (de branche professionnelle) pour proposer des congés bilans de compétences, tout en respectant un cahier des charges précis et une charte de qualité pour cette prestation.

Pour connaitre les centres prestataire du Bilan de Compétences proches de chez vous, vous pouvez vous rapprocher de votre OPCA, du FongeCIF ou de l’Association Nationale des CIBC.

La VAE

La VAE est un outil de développement personnel et professionnel complémentaire à d’autres dispositifs, comme le bilan de compétences ou la formation professionnelle.

Grâce à la VAE, vos compétences et expériences peuvent être reconnues et validées afin d’obtenir une certification reconnue (un diplôme, un titre ou un certificat de Qualification Professionnelle, inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Votre engagement dans la VAE est un passeport pour une progression professionnelle !

Toute personne, quel que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

Si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche, des professionnels sont à votre service sur l’ensemble du territoire régional (cf. annuaire des Lieux d’accueil, d’information et de conseil en orientation en Hauts-de-France www.laio.c2rp.fr )

Plus d’infos :

www.laio.c2rp.fr : annuaire des lieux d’accueil, d’information et de conseil en orientation en Hauts-de-France

www.c2rp.fr/dispositifs/conseil-en-evolution-professionnelle-cep : description et liste des opérateurs du CEP

www.oriane.info : test d’orientation

http://www.emploi-store.fr/portail/centredinteret/choisirunmetier : plateforme de Pôle Emploi sur la recherche d’emploi et la construction de son parcours de formation

www.clicnjob.fr : portail d’accompagnement à l’orientation et à l’emploi pour les jeunes

www.mon-cep.org : le CEP expliqué au grand public

www.unml.info : portail national du réseau des Missions Locales

www.pole-emploi.fr:

www.apec.fr : l’APEC, association paritaire, accompagne et conseille les cadres tout au long de leur parcours professionnel ainsi que les jeunes issus de l’enseignement supérieur

http://fongecif-hdf.fr : portail du Fongecif Hauts-de-France

www.opacif.fr : site web des Organismes Paritaires Agréés au titre du Congé Individuel de Formation

www.cibc.net : Fédération Nationale des CIBC

www.vae.gouv.fr : portail de la Validation des Acquis de l’Expérience

www.vae.gouv.fr/vous-etes-un-particulier/vous-renseigner: portail national VAE