Santé et protection sociale

Pour votre santé, ne négligez pas cette étape ! Pour un départ en Europe ou hors Europe, les démarches ne sont pas les mêmes pour bénéficier d’une protection sociale une fois sur place.


Dans l’Union européenne

Trois semaines avant votre départ, demandez la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), sur place, ou par internet.

Elle est gratuite, valable 2 ans et est reconnue dans les pays de l’Union Européenne ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge de certains soins prévus par la législation du pays d’accueil.

En dehors de l’Union européenne

Hors UE, vos soins médicaux peuvent être pris en charge par votre caisse d’assurance maladie sous certaines conditions. En général, seuls les soins urgents imprévus pourront éventuellement être remboursés, mais vous devrez régler vos frais médicaux sur place.

Mettez à jour vos vaccins

En fonction des destinations, des vaccins peuvent être nécessaires, voire obligatoires. Renseignez-vous au moins 3 mois à l’avance, car certains vaccins doivent être faits en amont. Consultez les recommandations par pays sur le site de lInstitut Pasteur, ainsi que votre médecin généraliste ou un centre de vaccination et de conseils aux voyageurs.

Conseil

Quelle que soit la destination, pour un long séjour, il est conseillé de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger.