Préparer son départ !

Vous partez pour des études, un stage, un emploi ou un volontariat ? La préparation de votre départ est la première étape d’un séjour réussi, ne l’oubliez pas

 

 

Partir à l’étranger, ça se prépare

 

 

 

Partir à l’étranger, ça se prépare… Prenez le temps de réfléchir et d’effectuer toutes les démarches et formalités administratives avant votre départ.

 

 

Informez-vous sur votre destination

Pour des informations pratiques sur les pays :

Le réseau Information Jeunesse met à votre disposition des fiches pays et de fiches thématiques (job/emploi, stages, études, partir au pair, volontariat…)

N’hésitez pas à vous rapprocher du CRIJ ou du Point Information Jeunesse le plus proche de chez vous !

Passeport, visa, passeport : les formalités avant le départ

Permis de conduire

Le format unique du permis européen vous permet de conduire dans tous les Etats membres de l’UE.

Hors Union européenne, certains pays exigent que votre permis soit accompagné d’un permis de conduire international. Vous pouvez le demander à la préfecture et il est valable 3 ans.

Astuce : Scannez vos documents importants (carte d’identité, passeport, carnet vaccination…) et gardez les sur votre boîte mail ou système de stockage en ligne.

 

 Santé et protection sociale

 

 

Pour votre santé, ne négligez pas cette étape ! Pour un départ en Europe ou hors Europe, les démarches ne sont pas les mêmes pour bénéficier d’une protection sociale une fois sur place.

 

 

Dans l’Union européenne

Trois semaines avant votre départ, demandez la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), sur place, ou par internet.

Elle est gratuite, valable 2 ans et est reconnue dans les pays de l’Union Européenne ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge de certains soins prévus par la législation du pays d’accueil.

En dehors de l’Union européenne

Hors UE, vos soins médicaux peuvent être pris en charge par votre caisse d’assurance maladie sous certaines conditions. En général, seuls les soins urgents imprévus pourront éventuellement être remboursés, mais vous devrez régler vos frais médicaux sur place.

Mettez à jour vos vaccins

En fonction des destinations, des vaccins peuvent être nécessaires, voire obligatoires. Renseignez-vous au moins 3 mois à l’avance, car certains vaccins doivent être faits en amont. Consultez les recommandations par pays sur le site de lInstitut Pasteur, ainsi que votre médecin généraliste ou un centre de vaccination et de conseils aux voyageurs.

Conseil

Quelle que soit la destination, pour un long séjour, il est conseillé de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger.

 

 

Voyager avec un petit niveau de langue

 

 

Vous avez un faible niveau de langue et vous avez peur de partir ? Cette crainte est partagée par 90% des voyageurs français à l’étranger…mais ce n’est pas une raison pour rester chez vous ! Quelques conseils…

 

Ecoutez la radio ou les informations 

10 minutes par jour entraînera votre oreille. Tournez-vous vers les médias comme la BBC, 

Regardez des films et séries en VO

 

Vous pouvez essayer de vous « décrisper » avec l’usage de la langue en regardant des films / séries en VO. Vous vous habituerez à l’accent et améliorerez votre compréhension orale.

Rencontrez des étudiants étrangers

Dans votre ville il y a surement d’autres jeunes européens ou internationaux, étudiants, stagiaires. Si vous souhaitez discuter dans un cadre convivial avec des personnes de tous horizons, pourquoi ne pas tester les cafés polyglottes. Soyez également actif sur les groupes Facebook Erasmus de votre ville.

 

Prenez quelques cours de langues

Si vous voulez prendre des cours de langues, vous avez plusieurs possibilités.

Vous pouvez passer par des petites annonces (ou en déposer), et ainsi prendre des cours avec un particulier.

Sinon, vous pouvez choisir des organismes spécialisés comme Complétude, Acadomia, ou Adomlingua (ce dernier propose notamment des tests gratuits pour vérifier votre niveau en langue).

Vous pouvez également vous rendre dans les MJC et les centres socio-culturels proches de chez vous qui proposent des cours de langues collectifs.

 

 

 

 

Voyager c’est déjà penser au retour !

 

Le départ en voyage se prépare en avance, mais également le retour en France. On sous-estime souvent cette phase alors qu’elle est essentielle pour se réinsérer sereinement dans son environnement.

 

Organiser son retour

Certaines démarches sont à engager avant votre départ de l’étranger. D’autres doivent être faites dès votre retour en France. Retrouvez l’ensemble des démarches à effectuer en fonction de votre situation personnelle et professionnelle sur le site internet retour en France.

 

Si vous poursuivez des études à votre retour, les réinscriptions se font souvent en février/mars : consultez les sites internet des universités ou des écoles.

 

Si vous avez travaillé à l’étranger, conservez toutes les pièces justificatives (bulletins de paie, certificats de travail) nécessaires pour votre recherche d’emploi en France.

 

Valoriser votre expérience

 

Votre stage à l’étranger a permis de booster votre projet professionnel et personnel ? Retranscrivez votre expérience dans votre CV et pensez à activer vos réseaux à votre retour !

 

Mettez en valeur les compétences acquises au cours de votre mobilité sur votre CV : adaptabilité, ouverture d’esprit, découvertes culturelles, perfectionnement linguistique.

 

Conservez tous les justificatifs de votre expérience à l’étranger dans un dossier : bulletins de paie, certificats de travail, attestation de l’employeur, copie de vos réalisations.

 

 

Bon à savoir 

 

Le CV et le passeport des langues Europass constituent un modèle unique destiné à tout citoyen désirant étudier ou travailler dans un autre Etat membre. Il permet de présenter les compétences et les qualifications de manière claire dans les différentes langues de l’UE. Il aide les établissements d’enseignement et de formation ainsi que les employeurs à mieux évaluer les connaissances acquises.

 

Lorsque vous participez à une action Jeunesse du programme Erasmus+, vous pouvez recevoir un Youthpass. Ce certificat européen identifie et valorise les compétences acquises pendant votre expérience à l’étranger. C’est un vrai « + » dans votre parcours et pour votre CV